Blog


Élections fédérales 2019

Le ver vert élevé en air libre et climatiquement neutre a dévoré la pomme de l’UDC. Les Verts gagnent l’élection historique marquée par les thèmes climatiques et féministes. Par Moritz Lange

La fameuse vague verte a déferlé sur le Conseil national. Les Verts ont gagné 17 sièges pour se porter à 28 sièges, soit seulement un de moins que le PLR. Les Vert’libéraux sont également sortis gagnants de ces élections avec 9 sièges en plus et un total de 16 mandats. Ces résultats

sont très positifs pour le débat autour du climat. Mais qu’en est-il des positions du GSsA dans ce nouveau Parlement ? La consultation des profils smartvote des nouveaux élus nous permet de tirer les conclusions suivantes :

• Durcissement de la loi sur le service civil : c’est le sujet pour lequel, la situation se présente le plus en notre faveur. Le projet du Conseil fédéral, qui a pour but de durcir les conditions d’accès au service civil, a été accepté par le Conseil des États par 32 voix favorables. Durant la session d’hiver, il sera discuté au sein du Conseil national nouvellement constitué. Tou-te-s les représentant-e-s des Verts et des Vert’libéraux s’opposent au projet. En s’alliant au PS et à quelques membres d’autres partis, ils pourraient réussir à obtenir un rejet.

• Exportations d’armes : ici, les perspectives ne sont pas aussi réjouissantes. Bien que les Verts soutiennent une interdiction totale d’exportation, ce n’est pas le cas pour le PVL et encore moins des partis restants. Néanmoins, il y a tout de même un aspect positif : une majorité du Conseil national s’oppose à l’exportation d’armes vers des pays en guerre civile.

• Avions de combat : le groupe parlementaire des Verts s’oppose à l’acquisition de nouveaux avions de combat. C’est le seul parti avec le PS à défendre cette position, une majorité du PVL étant en faveur de l’achat de nouveaux avions.

Pour finir, toutes nos félicitations aux secrétaires du GSsA qui se sont porté-e-s candidat-e-s : Lewin Lempert, Magdalena Küng, Jean Burgermeister et Thomas Bruchez ! Malheureusement, ils n’ont pas été élu-e-s, ce qui ne nous empêche pas de leur dire un grand bravo pour leurs résultats. Lewin a obtenu 63’043 voix à Zurich, Magdalena 13’092 en Argovie, Jean 4’917 à Genève et Thomas 1’556 à Genève également.